Nouveaux cas de cruauté sur des animaux à Aleria

Imaginez, un instant, une ânesse, agonisant, traînée par un 4X4, sur plusieurs centaines de mètres pour être abandonnée. Pour qu’elle puisse mourir loin des regards, loin de la honte.

LIRE AUSSI : Une vache tuée par balle à Alata, l’agriculteur porte plainte

Il n’est pas rare, avouons-le, de voir des animaux d’élevage ou domestiques, maltraités et négligés. Mais parfois, le vice est poussé très loin, jusqu’à la cruauté la plus dénuée d’empathie.

C’était récemment le cas à Aleria.

Le décor est toujours le même. Un champ, des animaux,…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *