Pierre-Louis Cacciaguerra condamné à six mois de prison avec sursis pour harcèlement moral sur son ex-compagne

Le tribunal de Bastia a condamné le conseiller technique de la rectrice de l’Académie de Corse à six mois de prison avec sursis et 3000 euros d’amende pour harcèlement moral sur son ex-compagne, dont il a été le supérieur hiérarchique. Il lui avait envoyé de nombreux messages injurieux.

Pour la victime, c’étaient des mois de harcèlement et « d’enfer », rythmés par des messages injurieux, des chantages au suicide envoyés la nuit et sur son lieu de travail ainsi qu’à ses collègues et à la directrice de l’établissement où elle enseigne. Pierre-Louis…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *