Storia Nostra : Courrier « par avion » et train « tout confort » la Corse change de vitesse pour rattraper son retard

Une ligne aérienne inaugurée entre Ajaccio et Antibes. Des wagons tout neufs pour le chemin de fer. Paul Doumer réélu sénateur et François Coty conseiller général. Fuyant le bolchevisme, 300 réfugiés russes accueillis à Ajaccio

Il y a cent ans, la Corse sortait à peine du traumatisme de la Grande Guerre dont le retour du 173e RI marque les derniers feux par l’imposante cérémonie militaire du 1er janvier 1920 place Saint-Nicolas. La vie reprend peu à peu ses droits en cette année 1921. Par la politique avec…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *