un témoin protégé exclu du programme des « repentis »

[ad_1]

Ils ne sont pas très nombreux, les hommes et les femmes vivant comme des fantômes, sous une fausse identité, avec pour tout passé une « légende » créée de toutes pièces par un service de police chargé de les protéger. Depuis le 4 mai, ils sont encore moins nombreux. D’après nos informations, un « collaborateur de justice », comme on appelle les repentis dans le langage juridique en France, a été exclu du programme pour ne pas avoir respecté certaines règles inscrites dans son contrat. Comme « le Monde » l’avait annoncé le 27 avril à l’occasion d’une…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *