une union nationaliste… a minima ?

A moins de trois semaines de la date limite de dépôt des listes pour les territoriales des 20 et 27 juin, on commence a y voir plus clair dans le camp de la majorité nationaliste, en attendant l’intervention, dans les prochaines heures, de Gilles Simeoni. Le président de l’Exécutif devrait fixer le cadre, les conditions d’une éventuelle union, dans le prolongement de la cunsulta, dimanche dernier, de Femu a Corsica.

Son secrétaire général, Jean-Félix Acquaviva, a déjà tracé les contours, à l’issue de la réunion :   » On ne peut plus…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *