vaccin « bidon » ou « meurtrier »… La fronde anti-vaccin prend de l’ampleur

Pour Hervé*, il n’y a pas de débat : le futur vaccin contre la Covid-19, « hors de question qu’on vienne [lui] injecter ».

Chauffeur de taxi dans la région bastiaise et père de famille, il en est convaincu, « accepter de se faire piquer, c’est augmenter les risques de développer des formes plus graves d’autres maladies ». Hervé* n’est pas seul à soutenir ce point de vue. En Corse comme partout en France, une fronde anti-vaccin contre la Covid-19 s’organise.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, 48 vaccins sont à ce jour en phase d’essais cliniques.

Parmi les laboratoires…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *