des détenus de la prison de Seysses engagent un recours contre les parois anti-covid installées au parloir

[ad_1]

Cinq détenus de la maison d’arrêt de Seysses, près de Toulouse, lancent un recours par l’intermédiaire de leurs avocats. Les parois anti-covid installées dans les boxes familles pour les parloirs sont totalement hermétiques : impossible de s’entendre.

« Parle plus fort, je n’entends rien ! » C’est la phrase répétée encore et encore pendant les parloirs familles à la maison d’arrêt de Seysses près de Toulouse rapporte l’avocate Justine Rucel. L’un de ses clients et des familles de détenus l’alertent : les parois anti-covid installées du sol au plafond et de…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *