deux boutiques dites « non essentielles » vont envoyer une culotte… à Jean Castex

[ad_1]

Une action « rigolote mais pas totalement idiote » : c’est la solution choisie par le collectif « Action Culottée » pour alerter le gouvernement sur la fermeture des commerces dits « non essentiels ».

« Les fleuristes, libraires, coiffeurs ou encore disquaires ont été relégués en commerces dits « essentiels ». Mais la culotte ? N’est-ce pas une question d’hygiène et de protection ? N’est-ce pas la première chose que nous enfilons le matin pour nous habiller ? Nous ressentons tous un très fort sentiment d’injustice ! », explique, dans un communiqué, le collectif constitué…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *