deux riverains tabassés à Besançon parce qu’ils ont osé protester

[ad_1]

Par la voix de sa vice-procureure de la République, le parquet de Besançon qualifie les faits de « particulièrement détestables ». Comment ne pas être d’accord ? Surtout quand on a en tête le dramatique accident de 2016, qui à quelques encablures de là, avait déjà coûté la vie à un piéton de 76 ans.

L’agresseur initial rejoint par d’autres complices

C’est dans ce même quartier Saint-Claude, à Besançon, que ces rodéos urbains ruinent aujourd’hui encore la quiétude des riverains. Rois aveugles du guidon, certains jeunes juchés sur leurs scooters…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *