Devant le tribunal, le Bisontin « Sanglier », proche de la mouvance néo-nazie, nie avoir dégradé l’Arc de Triomphe

[ad_1]

Le procès de Sébastien F. alias « Sanglier » a débuté lundi 22 mars à Paris. Ce quadragénaire originaire de Besançon et proche de la mouvance néo-nazie, est jugé avec 9 personnes pour avoir dégradé l’Arc de Triomphe, en décembre 2018 lors d’une manifestation des gilets jaunes à Paris.

Ce mardi 23 mars, le tribunal a remontré la photo d’un pilier de l’Arc de Triomphe, tagué avec cette inscription « Augmenter le RSA Sanglier ». C’est cette inscription qui est attribuée au Bisontin de 43 ans, trapu, blouson en cuir et masque Harley Davidson sur la…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *