à Dijon, le Samu social reprend les maraudes quotidiennes

Depuis dimanche 31 octobre, les bénévoles de la Croix-Rouge effectuent leurs maraudes tous les soirs pour apporter de la nourriture, des masques et des attestations aux plus précaires. Avec l’arrivée du froid, ce deuxième confinement s’annonce plus rugueux pour les bénéficiaires.

Amine, 23 ans, passe son premier confinement dans la rue. À l’annonce de cette nouvelle période de confinement, le jeune homme craignait que les maraudes de la Croix-Rouge soient réduites à deux jours par semaine. Depuis le 31 octobre, elles deviennent quotidiennes à Dijon…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *