ces gros stocks à payer qui restent sur les bras

Les soldes d’hiver s’achèvent ce mardi 2 mars. L’occasion de dresser un bilan en cette période de couvre-feu. Reportage au magasin indépendant Caractère d’Homme de la rue des Forges, où, pour la toute première fois en 25 ans, le gérant a dû souscrire un emprunt pour payer les stocks invendus.

Par Anne-Françoise BAILLY –

06:00
| mis à jour à 07:46
– Temps de lecture :

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *