DIJON : Le Père Noël a maintenu la traditionnelle descente de la tour Philippe le Bon

Pas de rassemblement pour applaudir le bonhomme en rouge et blanc à la veille de Noël 2020. Pas de lutins non plus mais la présence de stagiaires particuliers pour étudier la technique magique du Père Noël mise ne œuvre dans cet exercice périlleux.

Il était une fois un chanoine qui voulait s’attirer les bonnes grâces du Père Noël. Ce monsieur, Félix Kir, alors maire de Dijon, aspirait à symboliser le retour de la concorde alors que les esprits étaient encore marqués par la guerre.

Le 23 décembre 1951, des catholiques conservateurs avaient brûlé l’effigie du Père Noël…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *