DIJON : «On veut faire d’un jeune apprenti apprécié, un clandestin», s’indignent les soutiens de Sato Fofana

[ad_1]

Menacé d’expulsion pour une contestation de son acte de naissance par la préfecture, Sato Fofana, malien de 20 ans, est passé en audition devant le tribunal administratif de Dijon ce mercredi 21 avril. L’annulation de son obligation de quitter le territoire français est demandée, ainsi que l’obtention d’un titre de séjour.

Sato Fofana est arrivé à 14 ans en France depuis le Mali. «À cette époque-là, son identité et son âge ont été reconnus sans difficulté», souligne-t-on du côté de ses soutiens, précisant bien que l’Aide sociale à l’enfance qui l’avait…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *