Pour le Collectif Nevers-Dijon en 2 heures, il est indispensable de moderniser cette ligne de train

Monter à bord d’un wagon en gare de Nevers et hop, deux heures plus tard, descendre en gare de Dijon. Une utopie ? Si tout allait bien sur les rails, cela devrait plutôt être une réalité. Un temps de parcours que les membres du Collectif Nevers-Dijon en 2 heures réclament et attendent.

Si ces derniers ont accueilli avec satisfaction l’annonce des 320 millions d’euros de l’État injectés pour la VFCEA (voie ferrée Centre Europe Atlantique), faite par Jean-Baptiste Djebbari, ministre délégué chargé des Transports lors de sa venue à Dijon…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *