Entre Rouen et Paris, pour le transport des marchandises, Ferrero entre en Seine

[ad_1]

Sur la péniche qui s’éloigne du quai de Grand-Couronne, le container logoté Ferrero paraît encore bien seul. « On souhaite que cela ouvre la voie à d’autres ». Grégory Debuchy, directeur de la supply chain Ferrero en France, a beau confirmer que ce nouveau mode de transport hebdomadaire vers les entrepôts de Monoprix à Wissous pour la région parisienne n’est qu’une goutte d’eau à l’échelle du groupe, il défend cette nouvelle ligne bec et ongles.

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *