Environ 300 verbalisations en une dizaine de jours pour non-respect du confinement à Limoges

[ad_1]

« Il faut que la population sache que ce confinement est une réalité », explique le directeur de cabinet du préfet, Sébastien Brach. Et si les règles ne sont pas les mêmes qu’en avril dernier, un justificatif de domicile et une pièce d’identité sont nécessaires pour se déplacer dans un rayon de 10 kilomètres autour de son habitation ; puis une attestation dérogatoire et un justificatif afférent au-delà de cette limite géographique. Sinon la sanction est là : 135 € d’amende.

Depuis le 28 mars dernier, quelque 300 infractions au…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *