Ils ont tout plaqué pour ouvrir une laiterie en centre-ville

[ad_1]

Depuis la rue, à travers la devanture entièrement vitrée, on peut les apercevoir remuer la grande cuve de mozza, retourner à la main leurs Saint-Marcellin, ou remplir un par un des bocaux de yaourt. Depuis le début de la semaine, Benjamin et Esther, 34 et 30 ans, ont ouvert leur propre laiterie sur l’île de Nantes, à deux pas des Machines de l’île. « Comme dans une boulangerie, l’objectif est de tout produire sur place, expliquent, charlottes sur la tête, les deux gérants de la première
laiterie urbaine nantaise. Nous fabriquons notamment
des…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *