Immobilier à Paris : un an après, comment le Covid-19 a changé le marché

[ad_1]

L’épidémie de Coronavirus a été un choc, y compris dans le secteur de l’immobilier. A Paris, le marché de cette valeur refuge est toujours très dynamique, mais plusieurs comportements ont changé. En voici trois exemples à travers des acheteurs et des vendeurs.

Annick, 62 ans : «J’ai eu peur de ne pas vendre mon appartement»

Peu de visites, des critiques sur la luminosité, le quartier… Quand Annick a mis en vente son deux-pièces de 42 mètres carrés (m2) porte de Clignancourt (XVIIIe) en juin, elle a «eu peur d’être bloquée et de ne pas le vendre». Celle-ci a opté pour une…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *