« L’agresseur me ressemble mais ce n’est pas moi » assure le prévenu condamné pour avoir agressé une employée de Noz à Mozac (Puy-de-Dôme)

[ad_1]

Il dit avoir perdu sa casquette dans une rave party. Cette casquette, portant son ADN, a ressurgi dans l’affaire de l’agression d’une salariée du magasin Noz, le 16 décembre 2017, dans la zone commerciale de Mozac. Avec une collègue, elle portait la recette du jour, à la Caisse d’Epargne.

Un homme interpellé après un vol avec violences dans une agence bancaire de Mozac (Puy-de-Dôme)

L’employée ceinturée

Dans le hall de la banque, un homme a surgi. Il asperge l’employée d’un jet de gaz lacrymogène. Il…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *