« ‘‘Le Chant de la terre’’ a quelque chose de psychanalytique », selon Paul Daniel

[ad_1]

Par Recueilli par Christophe Loubes
Publié le 29/06/2021 à 19h41
Mis à jour le 29/06/2021 à 19h45

Le chef britannique dirigera les 1er et 2 juillet l’ONBA, dont il ne sera plus le directeur la saison prochaine. Au programme, un « Chant de la terre » qui lui tient à cœur, pour un concert en forme d’au revoir. Mais pas d’adieu

C’est avec « Le Chant de la terre », de Gustav Mahler que Paul Daniel va donner son dernier concert comme directeur de l’ONBA dans la saison de l’Opéra (un concert Ravel est encore prévu pour le festival Pulsations). Le chef…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *