Le Chat de Geluck prend ses aises à Bordeaux

[ad_1]

Ce mardi matin, les passants s’arrêtaient net : parmi les 20 monumentales statues du Chat en cours d’installation sur les quais de Bordeaux, se baladait Philippe Geluck en personne. « Merci de nous les avoir apportées ici » lance une dame. « Nous sommes vos lecteurs fidèles depuis des années. » Dix mètres plus loin, un cycliste le hèle. « Super ! C’est drôle et ça fait du bien. C’est léger… » Et Geluck de l’interrompre : « Mmm… 2,5 tonnes quand même ! »

Ce printemps, ces bronzes géants auront dispensé leur humour iconoclaste sur les…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *