le légionnaire devenu grand frère des cités à Marseille est mort

[ad_1]

Salim Bouali est mort lundi, à l’âge de 62 ans. Salim Bouali a vécu comme un personnage de roman. Grand combattant, il était déterminé à aider les gamins des cités, une vraie figure de Marseille nous a quittés.

« J’ai fait la légion à 17 ans, j’étais en état de combattante » raconte Lydia Slimane. « Sa » légion, ce sont des stages commandos proposés aux jeunes de la cité Felix Pyat, à Marseille, une « zone urbaine sensible ».

« A l’époque, j’étais forte et costaud. Ce qu’on faisait, c’est pire qu’un parcours du combattant ! Tu le fais une fois et t’as des…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *