le vaccinodrome Micropolis de Besançon pris d’assaut après les annonces d’Emmanuel Macron

[ad_1]

Le vaccinodrome Micropolis de Besançon, dans le Doubs, a dû rappeler du personnel, mardi 13 juillet, au lendemain des annonces du président de la République. Et pour cause, entre les soignants qui se voient dans l’obligation d’être vaccinés et ceux qui veulent s’assurer de pouvoir continuer à aller au restaurant et au cinéma, les patients ont été nombreux à venir avec, et surtout, sans rendez-vous. 

En charge du vaccinodrome, le commandant Raphaël Faivre doit faire face à des flux de patients beaucoup plus importants qu’à…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *