Le vendeur indélicat de voitures d’occasion condamné à six mois de prison avec sursis à Clermont-Ferrand

[ad_1]

2.500 euros pour une Volkswagen Passat break, 3.000 euros pour une Seat Leon, 3.500 euros pour une Volkswagen Golf : ces trois annonces, parues en 2019 sur « Le bon coin », semblaient plutôt alléchantes. Sans compter que les kilométrages de ces véhicules paraissaient relativement raisonnables et que les contrôles techniques étaient évidemment en règle.

Victime d’une arnaque sur internet, une habitante d’Issoire raconte : « Ils m’ont eue psychologiquement »

Mais une fois en possession de ces véhicules d’occasion, les…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *