Les notes d’OL-Strasbourg (3-0) : les rois fainéants

[ad_1]

LES NOTES. De retour (provisoirement ?) sur son trône, l’OL n’a pas eu besoin de forcer beaucoup pour battre un Strasbourg réduit à 10 au quart d’heure de jeu. Si la première période a montré une belle capacité à imposer son jeu, dans des conditions toutefois spéciales, la deuxième a surtout consisté en un exercice de gestion, même pas facilité par des changements rapides.

Anthony Lopes (5). L’un des rédacteurs s’est souvenu au bout des arrêts de jeu qu’il était responsable de la note d’Anthony Lopes et devait écrire un mot sur celui-ci. C’est…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *