les riverains réclament que les grilles ferment

[ad_1]

Certains riverains des rues Gisors, des Minimes et du Petit-Champé n’en peuvent plus : depuis une année, les grilles des immeubles de l’office public de l’habitat de Metz Métropole ne ferment plus. Les intrusions sont nombreuses.

Par L.L. –

Aujourd’hui à 06:30

– Temps de lecture :

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *