L’étonnant parcours de Joseph Makutu, exilé zaïrois devenu proviseur à Limoges

[ad_1]

En cette année 1977, le futur de Joseph Makutu semble tout tracé. Cet enfant d’une famille d’enseignants zaïrois est un étudiant brillant. Une bourse l’attend pour intégrer l’Université du Québec à Trois-Rivières afin de devenir ingénieur en électrochimie.

Mais le Zaïre, le pays qui l’a vu naître 21 ans auparavant, est placé depuis 1965 sous la coupe implacable du dictateur Mobutu.

« À l’époque, je suis un écorché vif », se souvient Joseph Makutu qui n’admet pas la situation de son père qui a été…

Lire la suite

[ad_2]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *