Étincelant contre l’OL, Burak Yilmaz a permis à Lille de remporter une victoire cruciale dans la course au titre

[ad_1]

Burak Yilmaz est le « Kral » en Turquie, le roi. Et le crack en L1, celui qui ranime la flamme des Lillois en toutes circonstances. Dimanche, elle vacillait sérieusement en fin de première période, quand l’OL, menant facilement 2-0, semblait en mesure de planter un troisième but à tout moment. Mais le Kral a dit non. Comme d’habitude, encore plus que d’habitude. À Brest, le 8 novembre, le LOSC était baladé par les locaux, 3-0 à la 42e minute mais Yilmaz a décidé que cela devait cesser. Son doublé n’avait pas suffi (2-3), cela l’avait passablement agacé. Face à Angers, le 6…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *