la place de Strasbourg va verdir et perdre ses feux rouges

Les engins de chantier sont de retour place de Strasbourg à Lille, pour la dernière – et la plus importante – étape de sa métamorphose. Ce grand hexagone bordant le carrefour National – Liberté, point de départ aussi de la rue Masséna, et accueillant dix platanes majestueux, était devenu une petite autoroute urbaine. « 
Elle fait partie de ces places qui ont subi la vision pompidolienne des années 60-70, avec un élargissement important des voies de circulation voitures, explique Jacques Richir, adjoint au cadre de vie à Lille. Là, on va supprimer…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *