le rapporteur public rejette les recours d’EELV et de LREM

Gagnante en juin dans les urnes de 227 voix au terme d’une journée où l’écologiste Stéphane Baly a pu rêver quelques minutes de s’asseoir dans le fauteuil de maire, Martine Aubry doit encore affronter le spectre d’une défaite sur tapis vert au tribunal administratif.

Trois recours contestent à la maire de Lille le droit de poursuivre sa tâche commencée en 2001, dont deux sont des protestations de Stéphane Baly et de la candidate LREM Violette Spillebout. Rendez-vous ce jeudi 18 février.

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *