Lille frappe un grand coup en s’imposant à Paris

Il ne fallait donc pas enterrer trop vite les Dogues. Touchés dans leur amour propre après leur défaite contre Nîmes, il y a deux semaines (1-2), ils ont réagi, et de quelle manière, chez le leader parisien. Ils ont tout d’abord parfaitement géré l’orage dans le premier quart d’heure de jeu. Les vagues parisiennes s’enchaînaient sur le côté gauche, celui de Tiago Djalo, mais ni Mbappé, ni Neymar n’en profitaient pleinement. La domination parisienne n’était pas concrétisée grâce à cet arrêt de Maignan devant Mbappé (15e). Le PSG était nerveux à l’image…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *