PV, garde à vue, poursuites, le point après trois fêtes stoppées en un mois

Entre le 22 décembre et le 23 janvier, les policiers ont interrompu trois grosses soirées à Lille, réunissant plus de cent personnes au total. Le phénomène s’accélère-t-il ? Comment les forces de l’ordre interviennent ? Quelles poursuites pour les organisateurs ? Nous y répondons ici.

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *