rue Princesse, comme aux premiers jours de Charles de Gaulle

Quand nous l’avons contacté cette semaine, Jean-René Lecerf sortait d’une « 
énième visite
 » de la maison natale de Charles de Gaulle. On y accroche ces jours-ci les tentures, on ajuste les tapis, on replace les meubles, dont certains ont été acquis récemment. Avec le souhait d’y restituer le plus fidèlement possible l’ambiance qui y régnait à la fin du 19e siècle. Le président du conseil départemental, « 
vieux gaulliste
 », comme il se décrit lui-même, ne masque pas…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *