un livre explore une autre piste, celle des skinheads

[ad_1]

Il y a dix ans, on retrouvait les corps de John Ani, Thomas Ducroo, Jean-Mériadec Le Tarnec et Lloyd Andrieu, dans la Deûle à Lille. Tomas Statius, journaliste, leur consacre un livre, ainsi qu’à Hervé Rybarczyk, découvert dans une autre partie du canal à Loos. Il relit cette histoire sous un nouvel angle : celui des skinheads et de l’extrême droite.

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *