à Limoges l’agence immobilière de Bastien Delage tourne au ralenti

Bastien Delage relativise : « on n’est pas dans les activités les plus touchées ». Pourtant le patron de l’agence immobilière qui porte son nom à Limoges reconnaît que l’impossibilité de faire visiter un bien empêche tout bonnement de le vendre. Car même si celles-ci se développent, il ne croit pas vraiment à l’intérêt des visites virtuelles. « La visite physique est à mon sens obligatoire pour s’engager sur une acquisition immobilière ». Alors en attendant mieux il propose au moins aux candidats à l’acquisition de faire une première…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *