A Limoges, le comité de soutien des interpellés du 15 juin dénonce une « débauche de moyens disproportionnés »

[ad_1]

Le 15 juin dernier, six personnes ont été interpellées en Creuse et en Haute-Vienne dans les deux affaires des incendies volontaires concernant les véhicules d’Enedis à Limoges et le relais TDF des Cars. 
Pour rappel, trois des six personnes ont été libérées sans aucune charge, et trois personnes ont été relâchées mais placées sous contrôle judiciaire. Trois d’entre elles ont été mises en examen dont deux pour destruction et dégradation par moyen dangereux en bande organisée, association de malfaiteurs et destruction de biens de nature à porter atteinte…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *