À Limoges, l’hôpital Chastaingt n’est pas épargné par la vague de Covid-19 dans les Ehpad

« En Haute-Vienne, la deuxième vague de Covid-19 est celle du médico-social. Les indicateurs, comme l’occupation des lits de réanimation, sont trompeurs car très peu de personnes âgées vont en “réa” », souligne le professeur Achille Tchalla, chef du service de gériatrie du CHU de Limoges et pilote de la plateforme mobile qui se déplace au soutien des Ehpad.

Les maisons de retraite du département sont en effet fortement touchées par l’épidémie. Dernier établissement en date, Chastaingt, au CHU de Limoges. « On avait, jusqu’à il y…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *