Exilé depuis plus de dix ans, le Cubain Grismay Paumier s’implante à Limoges

Quand Grismay Paumier (32 ans) est né, là-bas, Guantanamo n’était pas encore ce camp de détention militaire américain dont le nom évoque aujourd’hui répression et torture. Mais c’était déjà Cuba, où la vie plonge très vite du soleil à l’ombre. « Sol y sombra », il connaît bien, déjà fugitif, à 21 ans, comme d’autres sportifs cubains avant lui, dont la vie a basculé, dans un sursaut, pour échapper à la dictature communiste de Fidel Castro. C’est sous le maillot de la sélection, en tournée en Espagne, qu’il fait le choix de la fuite, en août 2009, avec trois…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *