Le grand oral du bac c’est en aucun cas pour piéger les élèves explique la rectrice de l’académie de Limoges

L’épreuve écrite de philosophie et le grand oral du baccalauréat que le ministre de l’éducation nationale a choisi de maintenir suscite la colère de nombreux lycéens qui estiment ne pas être prêts après 4 semaines d’interruption des cours en présentiel. Ils ont pu retourner en cours cette semaine mais seulement en demi jauge vu la situation sanitaire. Invitée ce mardi matin sur France Bleu Limousin, la rectrice de l’académie de Limoges s’est voulue rassurante. « Si ces examens sont maintenus c’est parce qu’ils préparent les élèves à…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *