Le Pont-Neuf de Limoges fragilisé par les récentes intempéries

Les fortes pluies de janvier ont eu raison d’un mur de soutènement en amont du Pont-Neuf, à Limoges. Du côté de l’avenue du Maréchal-De-Lattre-de-Tassigny, les infiltrations d’eau ont en effet entraîné un éboulement la semaine du 8 février.

« Afin de sécuriser l’ensemble et d’éviter que la situation ne s’aggrave, il a fallu enlever les pierres de couronnement à titre préventif », précise Stéphane Delautrette, vice-président en charge des investissements au conseil départemental dont le Pont-Neuf, sur lequel se passe la RD…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *