Minerva Oil relaxé du chef d’homicide involontaire

[ad_1]

Le tribunal correctionnel de Limoges a rendu ce matin son délibéré dans une affaire qui n’est sans doute pas terminée pour autant.

Le drame remonte au 26 octobre 2017 : les habitants de Meuzac, en Haute-Vienne, découvrent un immense panache de fumée noire qui s’élève dans le ciel. L’incendie s’est déclaré sur le site industriel de Minerva Oil, qui produit de l’huile à moteur. Les flammes se propagent, et les cuves d’hydrocarbure explosent.

Un plombier trentenaire, qui travaillait pour une entreprise extérieure et qui réalisait des soudures sur l’une…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *