moins d’engouement que lors du 1er confinement pour Saveurs Fermières à Limoges

Si les habitudes de consommation sont très longues à faire évoluer, le 1er confinement a servi d’accélérateur pour les magasins de producteurs locaux. Mais en ce mois de novembre et de reconfinement, l’engouement n’est pas le même selon Gislain Trigueros, directeur de la coopérative Saveurs Fermières qui a deux magasins de producteurs locaux à Limoges : »On a connu un engouement mais effectivement, ce n’est pas le même qu’au mois de mars. Certaines personnes et je pense surtout aux personnes âgées, se sont peut-être éloignées des…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *