On mesure le travail de l’homme, de l’animal… Et celui de la plante ? Des recherches débutent ce mardi à Limoges

« Dans le champ du travail, on sait parler de celui de l’homme, de l’animal. Qu’en est-il des êtres végétaux ? Quel rôle jouent-ils ? Quelles aptitudes peut-on leur donner ? », interroge la chercheuse en sémiologie Nicole Pignier, de l’université de Limoges. Cette spécialiste des mots du vivant et des sens qu’on leur prête, fait partie du séminaire de recherche « PlantCoopLab » prévu sur 3 ans (2021-2023).

Celui-ci s’insère dans un projet de recherche-action financé par la Fondation Daniel et Nina Carasso au sein du programme « Nourrir…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *