une reprise plus que timide dans les clubs sportifs à Limoges

Elles étaient trois. Trois jeunes filles de 11 et 12 ans s’étaient déplacés ce mercredi au gymnase de Buxerolles, à Limoges, pour le premier cours de reprise après plusieurs semaines d’arrêt. Pourtant, ce n’est pas faute d’avoir contacté les familles pour annoncer le retour aux entraînements. Julien Noury, l’éducateur-salarié de l’ASPTT Limoges Handball s’est échiné à appeler les parents. Mais très peu lui ont donné une réponse. 

Néanmoins, comme il le dit, « chacun avait son avis sur la possibilité de rouvrir ou pas ». Le gymnase a…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *