A Lyon, le choc après la dégradation d’une fresque murale du musée Tony-Garnier, les visages noircis à la peinture

Des visages, noircis à la bombe de peinture : l’oeuvre intitulée « Les abattoirs de la mouche », dans une rue du quartier des Etats-Unis à Lyon 8e, a été dégradée lundi 22 février. Dans le quartier et parmi les amateurs de patrimoine, le choc est très grand. Le musée Tony Garnier va porter plainte.

Les visages de la fresque ont presque tous été noircis par une bombe de peinture: les riverains ont découvert le triste spectacle sur cette façade d’un immeuble situé rue Théodore Levigne (Lyon 8e) dans le quartier des Etats-Unis. La dégradation remonterait…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *