à Lyon, les hôpitaux débordés par la deuxième vague de Covid-19

Le ministre de la Santé se déplace lundi 16 novembre à Lyon, pour assister au transfert de plusieurs patients de la région vers d’autres régions moins débordées par le coronavirus. Olivier Véran a jugé dimanche que « tout porte à croire que nous avons passé un pic épidémique. Nous reprenons le contrôle sur l’épidémie. » Ce n’est pas vraiment le sentiment des soignants de Lyon, où 800 malades sont actuellement accueillis à l’hôpital public, répartis dans tous les services, même ceux qui n’y étaient pas du tout préparés. 

En neurochirurgie par exemple, les…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *