Condamné en référé à Lyon pour parasitisme, Time for the Planet se veut serein

[ad_1]

L’initiative lyonnaise qui vise à lever un milliard d’euros et créer cent entreprises pour combattre le dérèglement climatique vient de subir une mauvaise nouvelle sur le plan juridique : le tribunal de commerce de Lyon l’a condamnée en référé le 7 avril à cesser d’utiliser la marque Time for the Planet sous quelque forme que ce soit, sur tout support, y compris le web et les réseaux sociaux .

La décision répond à une procédure des Orléanais de Time to the Planet, un cabinet de conseil aux entreprise désireuses d’investir dans leur…

Lire la suite

[ad_2]

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *