Confinement à Lyon. La soirée clandestine dégénère, une policière reçoit un coup de tête

La fête clandestine qui avait réuni près de 400 personnes à Joinville-le-Pont (Val-de-Marne) a fait la Une de la presse ce week-end. Une autre soirée illégale, de bien moindre ampleur, a été organisée à Lyon (Rhône), rapporte Le Progrès.

Les policiers, qui avaient reçu des plaintes concernant un tapage nocturne, ont découvert qu’une dizaine d’amis s’étaient rassemblés dans un appartement malgré les règles du confinement.

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *