la cour d’appel met l’instruction en pièces

Les vieux truands lyonnais respirent. La cour d’appel de Lyon a annulé, jeudi 22 octobre, la quasi-intégralité du dossier incriminant six anciens malfaiteurs âgés de 59 à 73 ans, successivement soupçonnés d’importation de fausse monnaie, puis de trafic de cocaïne.

La chambre de l’instruction estime que le juge des libertés et de la détention (JLD) n’a pas suffisamment motivé les ordonnances qui ont prolongé à plusieurs reprises la sonorisation de l’appartement du principal suspect, courant 2017. « C’est un rappel au respect strict de la procédure…

Lire la suite

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *